Arbrealettres

Poésie

Avant d’être la pierre qui coule (Robert Mallet)

Posted by arbrealettres sur 8 mars 2018




Avant d’être la pierre qui coule
logique et folle aux fluides tombeaux
je veux frapper, débusquer l’écho
blesser d’un remous, bercer de houle
adoucir de corolles les eaux
déchirer d’un trait l’air somnolent
ou d’une courbe le caresser
et le réchauffer s’il est glacé
et le rafraîchir s’il est brûlant
car j’ai la juste tiédeur des mains
qui m’ont arrachée au chemin.

(Robert Mallet)

Illustration: De Es Schwertberger

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :