Arbrealettres

Poésie

MON POITRAIL S’ALIMENTE (Pierre Morhange)

Posted by arbrealettres sur 8 mars 2018



Mon poitrail s’alimente
Et mon coeur est un bélier
Sais-tu que je suis un portail
Qu’une main douce a commandé
Il finirait notre passage
Et sur nous se refermerait

Et dans la cour de mon château
Par ses jardins ses airs ses eaux
Ses fossés ombres et ses pierres
Tu peux tout faire ce que tu veux
Je te verrai toujours tentée
Même endormie et amusée
Ton coeur ressent tout le domaine
Mais tes pas sont bien plus glissés
A l’entour de certaines chambres

Avec la tragédie il ne faut de manières
Le coeur blessé nous a laissé
une prairie entière
Où nous pouvons nous caresser
Dans la bonté de la lumière.

(Pierre Morhange)


Illustration

2 Réponses to “MON POITRAIL S’ALIMENTE (Pierre Morhange)”

  1. orfeenix said

    j’ aime beaucoup la poésie des quiosques, ce sont des endroits peu fonctionnels et assez inutiles mais pas non plus à vocation purement décorative,des lieux entrouverts,le plus joli que je conaisse est au petit trianon.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :