Arbrealettres

Poésie

Archive for 9 mars 2018

Le hasard (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2018




    

Le hasard est ce sac de riz
Partout semé
La graine craque sous nos pas.

(Charles Dobzynski)

 

Recueil: La scène primitive
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

L’au-dedans se dévide (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2018



Illustration: Tamara Lunginovic
    
L’au-dedans se dévide
vers l’au-dehors tonneau
des Danaïdes.

(Charles Dobzynski)

 

Recueil: La scène primitive
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Nous ne sommes jamais que du rêvé (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2018




    
Nous ne sommes jamais
que du rêvé
qui nous rejette ou nous invente

(Charles Dobzynski)

 

Recueil: La scène primitive
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Dans l’éphémère (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2018



Illustration: Frédéric Marais
    
Dans l’éphémère
survit un surgeon
amorce du durable

(Charles Dobzynski)

 

Recueil: La scène primitive
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

La femme à la fenêtre (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2018



Illustration: Salvador Dali
    
La femme à la fenêtre
assise en songerie
passe avec le nuage.

(Charles Dobzynski)

 

Recueil: La scène primitive
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Plus de transparence (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2018




    
Plus de transparence
nous dit la serrure
pour ouvrir le rien.

(Charles Dobzynski)

 

Recueil: J’ai failli la perdre
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Pour te retrouver (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2018




    
Pour te retrouver chaque jour
en contrebande
je traverse un mur et bondis
d’une frontière invisible
j’arrache en moi les barbelés
malgré l’interdit je relève
le passage à niveau
du train d’on ne sait quel désastre
que je ne verrai pas venir.

(Charles Dobzynski)

 

Recueil: J’ai failli la perdre
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je ne parle pas de l’amour (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2018




    
Je ne parle pas de l’amour
c’est l’amour qui me parle
me prononce
me pronomme personnel
me dénomme me dénote
me dénonce comme imposteur
et me porte
je suis son plus lourd fardeau
tellement accablant
inexorable
que l’on ne peut s’en délester.

(Charles Dobzynski)

 

Recueil: J’ai failli la perdre
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Parler d’amour (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2018




    
Parler d’amour
n’a pas de sens
quand on ne vit pas tout entier
hors du noyau
dans le pur
l’ancestral
non-dit.

(Charles Dobzynski)

 

Recueil: J’ai failli la perdre
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le chardon mauve (Hédi Kaddour)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2018



Le chardon mauve

dans l’heure grise
la brume
alourdit un bruit lointain de pas
les objets
se carrent dans l’oubli
à ras de terre
un chardon capte seul
de quoi rester mauve

(Hédi Kaddour)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :