Arbrealettres

Poésie

Archive for 10 mars 2018

Où trouver le passage (Hélène Dorion)

Posted by arbrealettres sur 10 mars 2018




    
Où trouver le passage, le regard
que rien n’obscurcit ?

Un poème perce la noirceur
du ciel où chavirent les heures silencieuses
accolées à nos vies.

(Hélène Dorion)

 

Recueil: Sans bord sans bout du monde
Traduction:
Editions: La différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Où est le Dieu (Hélène Dorion)

Posted by arbrealettres sur 10 mars 2018




    
Où est le Dieu
qui nous porte
au bout du néant ?

Dieu que l’on cherche
le dos tourné
comme une attente
jamais comblée.

(Hélène Dorion)

 

Recueil: Sans bord sans bout du monde
Traduction:
Editions: La différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Quelle trace nous est donnée (Hélène Dorion)

Posted by arbrealettres sur 10 mars 2018



Illustration: Véronique Wibaux 
    
Quelle trace nous est donnée
que rien n’aveugle, quelle réponse
jamais froissée par le désordre ?

Chaque vie poussée sans limite
sans rien à rejoindre.

Tu ne reviendras pas.
Ne traverseras aucun vide
aucun silence bordé par le poème.

(Hélène Dorion)

 

Recueil: Sans bord sans bout du monde
Traduction:
Editions: La différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quelque chose t’a trouvé (Hélène Dorion)

Posted by arbrealettres sur 10 mars 2018



Illustration: Véronique Wibaux 
    
Quelque chose t’a trouvé
que tu cherchais, qui peut-être
te cherchait. Quelqu’un.

Dans l’attente de ce qui se laisse trouver
en nous, de ce que parfois
nous consentons à trouver.

(Hélène Dorion)

 

Recueil: Sans bord sans bout du monde
Traduction:
Editions: La différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Pas de bord, pas de bout du monde (Hélène Dorion)

Posted by arbrealettres sur 10 mars 2018




    
Pas de bord, pas de bout du monde.
La main pose ses chemins
sur le corps, comme une bouche
la main, comme une parole
mêlée de silence.

Un chant redevient possible
qui nous accomplit.

(Hélène Dorion)

 

Recueil: Sans bord sans bout du monde
Traduction:
Editions: La différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ton amour (Hélène Dorion)

Posted by arbrealettres sur 10 mars 2018



Illustration: Isidore Granville
    
Ton amour
efface la ligne de l’étendue
qui tirait la nuit vers moi.
Enfouie dans tes yeux, mon âme
se débarrasse du froid
des cendres et du silence.

D’un bout de l’horizon à l’autre
les cloches recommencent à sonner.
La douleur cesse
de cogner contre la vitre.

(Hélène Dorion)

 

Recueil: Sans bord sans bout du monde
Traduction:
Editions: La différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Ne te retourne pas (Hélène Dorion)

Posted by arbrealettres sur 10 mars 2018



Illustration: Nico Lund
    
Ne te retourne pas
ne convoque pas ces visages ;
ne dis pas que nous avons renoncé
à l’amour, chaque fois
prends la route qui arrête
d’aller quelque part.

Un poème attend
se penche et se relève
ne refuse ni le vent
ni la poussière du monde.

(Hélène Dorion)

 

Recueil: Sans bord sans bout du monde
Traduction:
Editions: La différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’arbre s’élève (Hélène Dorion)

Posted by arbrealettres sur 10 mars 2018




    
L’arbre s’élève pour s’élever ;
l’oiseau vole pour voler.
Le soleil et la lune créent
le balancement du jour et de la nuit.

En tout être repose
le souffle qui le nourrit
l’épuise et de nouveau le nourrit.
Sans demander pourquoi
nous respirons la rose.

Trouée de bleu, lumière
empilée sur la lumière ;
au bout de nos doigts s’amoncellent
les plus fragiles éternités.

(Hélène Dorion)

 

Recueil: Sans bord sans bout du monde
Traduction:
Editions: La différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’axe de la terre dérive (Hélène Dorion)

Posted by arbrealettres sur 10 mars 2018



Illustration: Daniele Guido
    
L’axe de la terre dérive
et nos mains se rejoignent
soudain nous sommes
la lumière qui a manqué.

Nulle part où aller, sinon vers cet amour
d’où nous venons.

(Hélène Dorion)

 

Recueil: Sans bord sans bout du monde
Traduction:
Editions: La différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Que devient la boîte noire (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 10 mars 2018




    
Que devient la boîte noire
De la lumière
Où s’enregistre son histoire ?

Et si la lumière
Récusait
La borne mise à sa vélocité ?

Formule 1 la lumière
Sans pilote
Grille son propre circuit.

Si la lumière sanctionnée
Pour excès de vitesse
Devait rendre son permis ?

Parcourir par seconde
Trois cent mille kilomètres
C’est écluser combien de mondes ?

La lumière les pieds dans l’eau
Lave au savon son halo
Avant de partir au galop.

(Charles Dobzynski)

 

Recueil: Journal de la lumière & Journal de l’ombre
Traduction:
Editions: Le Castor astral

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :