Arbrealettres

Poésie

LA GRANDE INTIMITÉ (Ariane Dreyfus)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2018




    
LA GRANDE INTIMITÉ

(La danse a lieu dans une chambre invisible les autres jours)

Tu sais mon coeur ne bouge pas
Mais quand j’ai réalisé que je pourrais t’aimer de toutes les façons que tu voudrais bien
Je suis devenue comme l’eau pour qui partout c’est possible

Cette chambre est étonnante
Je te vois même par en-dessous
J’ouvre la bouche sans m’étouffer

(Ariane Dreyfus)

 

Recueil: La terre voudrait recommencer
Traduction:
Editions: Flammarion

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :