Arbrealettres

Poésie

LICORNE (Charles le Quintrec)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2018



 

Pascal Dugourd  femme-licorne

LICORNE

Licorne au corps si doux de femme
Fine tête de demoiselle
Le verbe amour blesse ton âme
Ton rire tremble jusqu’au ciel
Dans les seigles tu dis : je t’aime
J’aime le feu que tu réclames.

Tu pratiques jeux de jeunesse
Licorne folle de mes yeux
Dans les seigles que le jour blesse
Ta voix veinulée qui me veut
Femme qui naît de ma tendresse
Tes jambes nues, ta bouche bleue.

Folle, ma folle je veux croire
A la vérité de ta peau
Tes yeux, tes seins réclament gloire
Ta bouche déchire les mots
Tu marcheras dessus les eaux
Je chevaucherai ta victoire.

Bouche contre bouche au galop
Par les seigles et les forêts
Folle, tous les cris que je te tais
Mes lèvres mouillées de tes mots
Tes mots rouges comme des plaies
Ton rire en moi comme un sanglot.

(Charles le Quintrec)

Illustration: Pascal Dugourd

 

5 Réponses vers “LICORNE (Charles le Quintrec)”

  1. A reblogué ceci sur Maître Renard.

  2. Planète Thornandra
    ————-

    Ici, les gens ne font que sculpter des gisants
    Sur le socle desquels ils gravent des ballades;
    Puis ils rentrent chez eux manger de la salade
    Que produisent pour eux leurs frères paysans.

    La fête du solstice est une mascarade
    Où l’on voit défiler quelques chars imposants;
    Le Grand Prêtre du Temple, aux rires s’exposant,
    Suit l’amusant cortège en habit de parade.

    Dessinant sur le sable une histoire qui ment,
    Un prophète promeut sa sainte confrérie;
    Deux vieux explorateurs en firent un roman.

    La licorne invisible est alors bien nourrie,
    Si l’on en use ainsi, c’est pour qu’elle sourie;
    Mais elle aimerait mieux rejoindre son amant.

    • Polyphème et la licorne
      ————–

      Le cyclope a rêvé qu’il prenait son plaisir
      Avec une licorne en de charmants parages ;
      Lui, qui si rarement assouvit son désir,
      Vit son âme s’emplir d’un amoureux courage.

      Ayant, le lendemain, quelque temps de loisir,
      En quête de licorne il parcourut l’ombrage ;
      Mais par les deux ou trois qu’il a voulu choisir,
      Son discours enflammé fut pris comme un outrage.

      Tout seul vers sa caverne il dut s’en retourner ;
      De la noble Aphrodite il fut abandonné,
      C’était là son destin, mais comment s’y résoudre ?

      En vain Bacchus tenta d’effacer ce souci ;
      Qui peut soigner un arbre abattu par la foudre ?
      Ce monde nous dépasse, et nos amours aussi.

  3. Mélancolie de la licorne
    ——–

    La licorne parlait à son ami le chêne,
    Je voyais alentour l’univers s’endormir.
    Rien dans cette forêt jamais ne se déchaîne,
    Monde de peu de peine et de peu de plaisir.

    Un nuage survient, dans sa splendeur hautaine,
    Occultant le soleil déjà près de mourir ;
    Une atmosphère obscure enveloppe la plaine,
    Les lièvres au lointain ne veulent plus courir.

    De chêne et de licorne est longue l’existence,
    Ils savent l’accepter sans craindre la souffrance ;
    Un vieux barde jadis en fit une chanson.

    De l’arbre je compris la parole inspirée
    Qui par les animaux toujours fut admirée ;
    Ce langage étonnant ne produit aucun son.

  4. Licorne immaculée
    ———-

    Cette licorne habite un monde merveilleux,
    Partageant sa demeure avec un noble archange ;
    Sa crinière est coiffée en élégantes franges,
    Le vent la fait danser sous un ciel toujours bleu.

    L’archange aime narrer des contes nébuleux,
    On y voit l’inframonde et ses démons étranges ;
    Ce sont de vieux récits qu’à sa guise il arrange,
    Quelquefois c’est un peu tiré par les cheveux.

    Puis, tous les deux s’en vont achever quelques pintes
    Qu’un tavernier bénit par des paroles saintes ;
    Leurs corps immatériels en sont revigorés.

    L’archange respectable et la licorne fière
    Sont souvent applaudis par les buveurs de bière ;
    Au profond de leur être ils en sont honorés.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :