Arbrealettres

Poésie

PROVENCE : ÉQUINOXE (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 14 mars 2018



 

PROVENCE : ÉQUINOXE

Veilleuse : l’os et le souffle
transparents. Ce voyage
de ciel offert
au coeur du ciel
que nous habitons — une montagne
dans l’air qui croule.

Tu dors
seule tout au fond
de ce lieu,
terre mort-née, comme si tu pouvais rêver
assez loin
pour me parler de la graine dense, comptée dans la boue
qui brûle en nous,
et apaiser la lente, vernale agonie
qui oeuvre
à travers le long déracinement
des étoiles.

(Paul Auster)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :