Arbrealettres

Poésie

Tôt me suis cramponné (Daniel Deleuze)

Posted by arbrealettres sur 14 mars 2018




    
Tôt me suis cramponné
au ballon de l’Amour
plein d’air et d’éternité,
qui ne s’élève pas d’un pouce
et éclate donc sur les ronciers fournis.
Douce Emma, je veux l’hélium
de votre souffle
pour un nouveau départ
et m’élever dans la haute nacelle
de votre corps aimant.

(Daniel Deleuze)

 

Recueil: Courtoises frimousses avec fleurs précédé de Troubadour de service
Traduction:
Editions: Tarabuste

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :