Arbrealettres

Poésie

Archive for 16 mars 2018

Nous n’avons rien choisi (Hélène Dorion)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2018




    
Nous n’avons rien choisi.
Ni le trajet ni la marche
ni l’horizon qui les devance.

Nous ne choisissons que la parole
qui nous pousse en nous-mêmes
recueille la détresse et la solitude.

(Hélène Dorion)

 

Recueil: Sans bord sans bout du monde
Traduction:
Editions: La différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Confiance aux mains (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2018




    
Confiance aux mains quand les regards défaillent,
elles ont peur autant qu’elles espèrent,
elles avancent: l’espace au bout des doigts,
le temps d’attiser l’air nocturne, s’éclairent en chaque cicatrice,
chaque silence, les premiers mots, un poème en connaît-il d’autres ?
ceux qui nous engagent à leur ressembler, téméraires, vulnérables,
à faire ainsi du moindre effleurement une rencontre
en lui apportant la chair vive, une parole aimante.

(Pierre Dhainaut)

 

Recueil: Sur le vif prodigue
Traduction:
Editions: Des Vanneaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tant que tu n’as pas dit (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2018




    
Tant que tu n’as pas dit, serait-ce
« nuit » ou « silence », le premier mot,
rien ne s’offre en partage.

Tu ne croiras que dans l’imprévisible,
il s’amplifie lorsque tu dors
de ce qui vient au monde :

pour la rue obscure un cri de mouette,
le fracas de la houle avec les arbres
au moindre vent, la buée sur les vitres,

toute une apparition d’étoiles,
ou cette neige où sont de connivence
l’horizon des pierres, l’horizon des vagues,

un même secret s’y révèle.

(Pierre Dhainaut)

 

Recueil: Sur le vif prodigue
Traduction:
Editions: Des Vanneaux

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Face après face (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2018




    
Face après face

C’est un mur, se dit-on, trop lisse,
aveugle, on croit bon ainsi
de se rassurer, les doigts en doutent,

qui frémissent, qui
s’écorchent, arête avec crevasse,
pour ne rêver que de caresses,
découvrir un visage.

(Pierre Dhainaut)

 

Recueil: Sur le vif prodigue
Traduction:
Editions: Des Vanneaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Flamme toujours (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2018



 

Illustration: Bruno Monginoux
    
Flamme toujours
au-dessus de la flamme,

aucun chemin
ne conduit vers les cimes,

mais ce brin d’herbe,
le souffle l’agite,
le souffle attentif.

(Pierre Dhainaut)

 

Recueil: Sur le vif prodigue
Traduction:
Editions: Des Vanneaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Clair d’oeil (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2018




    
Clair d’oeil

Ligne droite.
Rien. Un fil.
Et quoi là-bas ?

Entre air et eau.
Entre oui et non.
Presqu’illusoire.

Ce qui avance.
Ce qui vient.
Tout là-bas.

(Mohammed Dib)

 

Recueil: Poésies
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La fleur (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2018




    
La fleur

De sa fleur tendue
L’enfant voulut ouvrir le pays.
Il voulait voir ça.

J’en mourrais, dit-il.
Il déposa la fleur à terre.
Il attendit.

Quelqu’un chanta.
On ne vit personne passer.
Il rentra chez lui.

(Mohammed Dib)

 

Recueil: Poésies
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La pierre (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2018




    
La pierre

Il prit la pierre.
Le silence en était lourd.

L’enfant la déposa. Le secret
Veilla au bord du chemin.

Puis les feuilles
Firent de l’ombre.

(Mohammed Dib)

 

Recueil: Poésies
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les pas (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2018



Illustration
    
Les pas

Dans la neige,
Des marques de pas.

Cela portait des griffes.
Et lui : mais de quoi ?

À qui demander :
Il n’y avait personne.

Dans une marque
Il mit un pied d’abord.

Et il s’en alla,
Un pied dans la suivante.

(Mohammed Dib)

 

Recueil: Poésies
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Soleil plus blanc (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2018




    
Soleil plus blanc

Et la lumière
sur sa foulée.

Et par mille voix
le silence gardé.

Et encore
l’adoration.

(Mohammed Dib)

 

Recueil: Poésies
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »