Arbrealettres

Poésie

Face après face (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2018




    
Face après face

C’est un mur, se dit-on, trop lisse,
aveugle, on croit bon ainsi
de se rassurer, les doigts en doutent,

qui frémissent, qui
s’écorchent, arête avec crevasse,
pour ne rêver que de caresses,
découvrir un visage.

(Pierre Dhainaut)

 

Recueil: Sur le vif prodigue
Traduction:
Editions: Des Vanneaux

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :