Arbrealettres

Poésie

Le mort (Pär Lagerkvist)

Posted by arbrealettres sur 17 mars 2018



Le mort

Tout est là, seul je ne suis plus,
tout est resté, l’odeur de la pluie sur l’herbe
telle qu’il me souvient et le murmure du vent dans les arbres,
la fuite des nuages et l’inquiétude au coeur de l’homme.

Seule n’est plus l’inquiétude de mon coeur.

***

Deir döde

Allting finns, blott jag ej längre finnes,
allt är kvar, den lukt av regn i gräset
som jag minns och vindens sus i träden,
molnens flykt och mänskohjärtats oro.

Blott mitt hjärtas oro forns ej längre.

(Pär Lagerkvist)


Illustration: Odilon Redon

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :