Arbrealettres

Poésie

Tu avances toujours la tête pleine de rêves (Albert Ayguesparse)

Posted by arbrealettres sur 18 mars 2018



Tu avances toujours la tête pleine de rêves
L’haleine du soleil efface les fantômes
Mais quand l’air n’aura plus son goût d’air
Quand la terre n’aura plus son poids de terre
Quand l’encre ni le sang ni les larmes
Ne laisseront de trace sur tes mains
Quand ton coeur immobile au fond de ta poitrine
Sera devenu une fleur transparente
Quand il n’y aura plus d’aurore ni de nuit
De jour ni d’étoile de ciel ni de champs
Quand l’hiver et l’été cesseront d’exister
Et de couvrir la terre de neige et de blé
Quand le temps roulera comme une armure vide
Sur le talus aveugle de l’espace
Tu sauras ce qu’on voit du côté de la mort.

(Albert Ayguesparse)

Illustration

 

 

2 Réponses to “Tu avances toujours la tête pleine de rêves (Albert Ayguesparse)”

  1. Lara said

    je ne connaissais pas ce poète belge.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :