Arbrealettres

Poésie

VENT LÉGER (Keiichi Itô)

Posted by arbrealettres sur 20 mars 2018


 


 

Alexander Ye Pavlovets -  8

VENT LÉGER
BIFÛ

Sentir sur sa main
Au début du printemps
Les rayons du soleil, c’est assez
Pour vivre

Vent léger
Et simple
Tel je veux vivre

Viendrait même le jour où je te perdrais
Qui envierais-je?

Vent léger, sur la rive plantée d’arbres où je pourrais passer,
Adieu
Adieu
Je m’en irais en pleurant furtivement

(Keiichi Itô)

Illustration: Alexander Ye Pavlovets

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :