Arbrealettres

Poésie

Le signe (Chantal Dupuy-Dunier)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2018




    
Le signe le plus polysémique
du langage
est le point.
Simplement
.

Sa présence péremptoire de guillotine noire
en même temps que l’absence contenue dans son énoncé.

Parfois, je mets trois points
afin que la phrase s’achève moins vite.

(Chantal Dupuy-Dunier)

 

Recueil: Mille grues de papier
Traduction:
Editions: Flammarion

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :