Arbrealettres

Poésie

Archive for 23 mars 2018

Ça ne cesse pas (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2018




    
ça ne cesse pas

manque le pouvoir d’interrompre

de clore le corps
à volonté

on prend à chaque instant on taille
dans l’épaisseur de l’air
et les morceaux deviennent
douleur ou mots simplement
en passant

même dans le jardin
on n’en mène pas large

(Antoine Emaz)

 

Recueil: Caisse claire
Traduction:
Editions: Points

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fatigue. (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2018



Illustration: Hélène Hugon
    
Fatigue. Il suffirait d’une fleur juste pour tout gommer autour.

La nuit efface la page : c’est mieux.

(Antoine Emaz)

 

Recueil: Caisse claire
Traduction:
Editions: Points

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il y aura d’autres jours (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2018



Illustration : Pierre Faure
    
Il y aura d’autres jours : on dort là-dessus. Dans l’abri
creusé, laisser place pour ce qui viendra. Passent des
jours sans heures. On se plie dans le détroit de l’oeil
avant l’angle : on attend.

Le mur coupe. Rien d’autre, devant.

Les mains savent, autant que les yeux.

(Antoine Emaz)

Recueil: Caisse claire
Traduction:
Editions: Points

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Continuer. Longer (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2018



Illustration : Pierre Faure
    
Continuer. Longer.

Bête veillée, avec à droite le mur.

C’est peut-être, ce doit être, plus loin.

(Antoine Emaz)

 

Recueil: Caisse claire
Traduction:
Editions: Points

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Tellement las (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2018



Illustration: Odd Nerdrum
    
tellement las

on ne sait plus oomment aller

la nuit colle

dedans
dehors
il n’y a plus personne
et ça continue

(Antoine Emaz)

 

Recueil: Caisse claire
Traduction:
Editions: Points

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Parfois (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2018



Illustration: Ludovic Florent
    
parfois
on croit pouvoir résumer de façon simple
commune

on tourne autour d’un ancienne brisure
sans pouvoir supporter l’éparpillement

on ne voit plus très bien
et on respire mal

une épaisse poussière jaune sale occupe le centre

on peut toujours rire

(Antoine Emaz)

 

Recueil: Caisse claire
Traduction:
Editions: Points

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

À certains moments, une joie (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2018



Illustration: Pablo Picasso
    
À certains moments, une joie. Quand, écrivant ou
lisant, on se trouve en suspens dans les remous et les
mouvements contraires. Peau vive, tendue entre
dedans et dehors battant synchrones, vibrante d’être
exactement où il faut, sans comprendre, sans plus
désirer maîtriser.

(Antoine Emaz)

 

Recueil: Caisse claire
Traduction:
Editions: Points

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

On sent dans l’ombre (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2018



Illustration: Arnold Böcklin
    
on sent dans l’ombre
un remuement plus sombre
et lent
l’ombre nous guette
on scrute sans voir
sans savoir ce qui vient

*

avançant à l’aveugle
dans la peur de nous perdre
on pressent
le moment où
se disloquera la petite carcasse
lentement construite

*

quand on parvient à s’évacuer
elle n’a plus rien à défaire
alors
on rit parfois
quand elle passe à travers le corps
folle et se cognant aux murs

(Antoine Emaz)

 

Recueil: Caisse claire
Traduction:
Editions: Points

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chacun (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2018



Illustration: Johann Heinrich Füssli
    
Chacun tient plus ou moins bien ses monstres.

(Antoine Emaz)

 

Recueil: Caisse claire
Traduction:
Editions: Points

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

On attend (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2018



Illustration: Andrey Bobir
    
on attend
on attend que quelque chose bouge
il faudrait que quelque chose vienne
on attend

de plus en plus pauvre

devant le mur

au bout du jour
qu’est-ce qui reste

*

on a parlé on a
fait ce qu’il fallait
on n’a pas avancé d’un pouce

peut-être cela vaut-il mieux
on s’est reposé d’attendre si fort

mais l’usure de l’étoffe
quand on la regarde de près
fait un peu peur

(Antoine Emaz)

 

Recueil: Caisse claire
Traduction:
Editions: Points

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :