Arbrealettres

Poésie

Parfois (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2018



Illustration: Ludovic Florent
    
parfois
on croit pouvoir résumer de façon simple
commune

on tourne autour d’un ancienne brisure
sans pouvoir supporter l’éparpillement

on ne voit plus très bien
et on respire mal

une épaisse poussière jaune sale occupe le centre

on peut toujours rire

(Antoine Emaz)

 

Recueil: Caisse claire
Traduction:
Editions: Points

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :