Arbrealettres

Poésie

Les oiseaux perdus (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 27 mars 2018


378

Le matin compte ses oiseaux
Et ne retrouve pas son compte.

Il manque aujourd’hui trois moineaux,
Un pinson et quatre colombes.

Ils ont volé si haut, la nuit,
Volé si haut, les étourdis,

Qu’à l’aube ils n’ont plus trouvé trace
De notre terre dans l’espace.

Pourvu qu’une étoile filante
Les prenne sur sa queue brillante

Et les ramène ! Il fait si doux
Quand les oiseaux chantent pour nous.

(Maurice Carême)

3 Réponses to “Les oiseaux perdus (Maurice Carême)”

  1. Un joli poème que je ne connaissais pas 🙂

  2. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :