Arbrealettres

Poésie

SOLITUDE (Federico Garcia Lorca)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2018




    
SOLITUDE

J’abandonne mon vêtement
et je pétris mon coeur.
Il en sort du brouillard.
Quand la sylve de l’azur cachera
la terre
mon coeur continuera à battre
imprégné de brouillard.

(Federico Garcia Lorca)

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :