Arbrealettres

Poésie

L’oeuf (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2018



 

L’oeuf limite le renoncement, ne peut
vibrer dans la résonance d’un autre, dans le moindre
martèlement, avant que la plainte n’incise
son cours, et que l’oeil ne dissipe
le subterfuge d’un faisceau plus long.
Elevé au rang de discours, il porte en lui
sa propre naissance, et s’il se brise,
salue sa chute et sa contradiction.
Ta terre sera toujours loin.

(Paul Auster)

Illustration: Salvador Dali

 

Une Réponse to “L’oeuf (Paul Auster)”

  1. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :