Arbrealettres

Poésie

Lèvres prophétiques, sevrées d’image (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 3 avril 2018



 

Lèvres prophétiques, sevrées
d’image. Le muet
ici, qui attend, familier de l’urne,
émerveillé. L’anathème l’emporte sur
la prophétie : la rose de glace
lègue ses épines au souffle
qui travaille en direction de l’oeil
et de l’oubli.
Nous ne devons qu’être prêts.
Dès le premier pas, notre voix
est en accord
avec les pierres du champ.

(Paul Auster)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :