Arbrealettres

Poésie

Les moissonneurs reviennent du champ (Karl Ristikivi)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2018



 

Les moissonneurs reviennent du champ,
les pêcheurs de la mer,
et leurs pas sont lourds sous le fardeau qu’ils portent.
Tout est fardeau, même l’amour.

Les vieilles femmes reviennent de l’église,
les jeunes garçons de la foire.
Les larmes sont séchées. Mais où donc est resté le rire ?
Il y a toujours des choses qui restent en arrière,
et l’on regrette tout, même le deuil.

(Karl Ristikivi)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Erich Heckel

 

4 Réponses vers “Les moissonneurs reviennent du champ (Karl Ristikivi)”

  1. Lara said

    le hasard du jour..:-) !!
    « Tout est fardeau », dit -il ..

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :