Arbrealettres

Poésie

LA FIDÉLITÉ (La Flûte de Jade)

Posted by arbrealettres sur 8 avril 2018



Mao Eifen  77

LA FIDÉLITÉ

Deux hirondelles, et deux hirondelles.
Toujours, les hirondelles volent par couple.
Qu’elles aperçoivent une tour de jade ou un pavillon de laque,
elles ne s’y perchent jamais l’une sans l’autre.
Qu’elles aperçoivent une balustrade de marbre ou une fenêtre dorée,
elles ne se séparent point.

Il y avait deux hirondelles…
Quand prit feu la poutre de cèdre qui abritait leur nid,
elles se réfugièrent dans le palais du roi d’Ou,
mais le palais du roi d’Ou brûla,
et le mâle et les petits brûlèrent aussi.

A son retour, la femelle contempla les ruines du palais.
Cette histoire m’attriste infiniment.

(La Flûte de Jade)

 Illustration: Mao Eifen

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :