Arbrealettres

Poésie

Archive for 10 avril 2018

PENSÉES DU SEPTIÈME MOIS (Textes chinois)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2018



 


    
PENSÉES DU SEPTIÈME MOIS
Li-Taï-Pé

Au milieu des fleurs de mon jardin,
je songe, en buvant un vin, frais et transparent comme le jade.

Le vent me caresse doucement les joues et rafraîchit l’air brûlant ;
mais, quand l’hiver viendra, comme je ramènerai mon manteau !

La femme, dans la splendeur de sa beauté, est pareille au vent tiède d’août :
elle rafraîchit et parfume notre vie ;

Mais, lorsque la soie blanche de l’âge couvre sa tête,
nous la fuyons comme le vent d’hiver.

(Textes chinois)

 

Recueil: Le Livre de Jade
Traduction: Judith Gautier
Editions: Plon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CHANSON SUR LE FLEUVE (Textes chinois)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2018




    
CHANSON SUR LE FLEUVE
Li-Taï-Pé

Mon bateau est d’ébène ;
ma flûte de jade est percée de trous d’or.

Comme la plante, qui enlève une tache sur une étoffe de soie,
le vin efface la tristesse dans le cœur.

Quand on possède de bon vin, un bateau gracieux et l’amour d’une jeune femme,
on est semblable aux génies immortels.

(Textes chinois)

 

Recueil: Le Livre de Jade
Traduction: Judith Gautier
Editions: Plon

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

AU MILIEU DU FLEUVE (Textes chinois)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2018




    
AU MILIEU DU FLEUVE
Tchang-Tsi

Dans mon bateau, que le fleuve balance, sans brusquerie,
je me promène, tant que le jour dure.
Et je regarde l’ombre des montagnes, dans l’eau.

Je n’ai plus d’autre amour, que l’amour du vin,
et ma tasse pleine est en face de moi.
Aussi mon cœur est rempli de gaîté.

Autrefois, il y avait dans mon cœur plus de mille chagrins ;
mais à présent :
Je regarde l’ombre des montagnes, dans l’eau.

(Textes chinois)

 

Recueil: Le Livre de Jade
Traduction: Judith Gautier
Editions: Plon

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

POUR OUBLIER SES PENSÉES (Textes chinois)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2018




    
POUR OUBLIER SES PENSÉES
Ouan-Oui

Réjouissons-nous ensemble
et remplissons de vin tiède, nos tasses de porcelaine.

Le frais printemps s’éloigne,
mais il reviendra ;
buvons tant que nos lèvres auront soif.

Et peut-être oublierons-nous,
que nous sommes à l’hiver de notre âge.
Et que les fleurs se fanent.

(Textes chinois)

 

Recueil: Le Livre de Jade
Traduction: Judith Gautier
Editions: Plon

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PENSÉES D’AUTOMNE (Textes chinois)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2018




    
PENSÉES D’AUTOMNE
Thou-Fou

Voici les tristes pluies ;
on dirait que le ciel pleure le départ du beau temps.

L’ennui couvre l’esprit, comme un voile de nuages,
et nous restons tristement assis à l’intérieur.

C’est le moment de laisser tomber sur le papier,
la poésie amassée pendant l’été ;
ainsi, des arbres, les fleurs mûres tombent.

Allons, je tremperai mes lèvres dans ma tasse,
chaque fois que j’imbiberai mon pinceau,

Et je ne laisserai pas ma rêverie s’en aller,
semblable à un filet de fumée, car le temps s’envole,
plus vite que l’hirondelle.

(Textes chinois)

 

Recueil: Le Livre de Jade
Traduction: Judith Gautier
Editions: Plon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA FLÛTE D’AUTOMNE (Textes chinois)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2018




    
LA FLÛTE D’AUTOMNE
Thou-Fou

Pauvre voyageur, loin de la patrie, sans argent et sans amis,
tu n’entends plus la douce musique de la langue maternelle.

Cependant, l’été est si brillant, la nature étale tant de richesse, que tu n’es pas pauvre ;
et le chant des oiseaux n’est pas, pour toi, une langue étrangère.

Mais lorsque tu entendras le cri de la cigale, cette flûte de l’automne ;
quand tu verras les nuages, roulés par le vent, dans le ciel, ta douleur n’aura plus de bornes,

Et mettant la main sur tes yeux,
tu laisseras ton âme s’enfuir vers la patrie.

(Textes chinois)

 

Recueil: Le Livre de Jade
Traduction: Judith Gautier
Editions: Plon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LES TROIS FEMMES DU MANDARIN (Textes chinois)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2018



    

LES TROIS FEMMES DU MANDARIN
Sao-Nan

L’ÉPOUSE LÉGITIME
Il y a du vin dans la tasse, et dans le plat il y a des nids d’hirondelles.
Depuis les temps les plus reculés, un mandarin a toujours respecté son épouse légitime.

LA CONCUBINE
Il y a du vin dans la tasse, et dans le plat, il y a une oie bien grasse.
Quand la femme d’un mandarin ne lui donne pas d’enfants, le mandarin choisit une concubine.

LA SERVANTE
Il y a du vin dans la tasse, et dans le plat il y a des confitures variées.
Il importe peu, à un mandarin, qu’une femme soit épouse ou concubine, mais il veut chaque nuit une femme nouvelle.

LE MANDARIN
Il n’y a plus de vin dans la tasse, et dans le plat il n’y a qu’un poireau sec.
Allons, allons, femmes bavardes, ne vous moquez pas d’un pauvre vieux.

(Textes chinois)

 

Recueil: Le Livre de Jade
Traduction: Judith Gautier
Editions: Plon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

AVANT L’ POINT DU JOUR… (Negro Spirituals)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2018



Illustration: Edmund Ollier
    
AVANT L’ POINT DU JOUR…

L’ patron, i’ va t’ vendre, oh, oh, oh!
I’ va t’ faire expédier auX champs,
Avant l’ point du jour…
File, file, file! Avant l’ point du jour!
File, file, file! Avant l’ point du jour!

(Negro Spirituals)

 

Recueil: Fleuve profond, sombre rivière
Traduction: Marguerite Yourcenar
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

CHANSON DE LA BELLE RÉCOLTE (Negro Spirituals)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2018




    
CHANSON DE LA BELLE RÉCOLTE

Oh, venez peler l’ maïs,
J’ suis content!
Le plus beau du pays,
J’ suis content!

Jamais on n’avait vu,
J’ suis content!
De maïs plus velu,
J’ suis content!

Jamais, depuis qu’ j’ suis né,
J’ suis content!
Des grains si bien formés,
J’ suis content!

Travaillez vite et mieux,
J’ suis content!
Pour plaire à not’ Monsieur,
J’ suis content!

Ses esclaves sont bien gras,
J’ suis content!
Et luisants comme des rats,
J’ suis content!

Ceux d’ Monsieur Jones sont maigres,
J’ suis content!
Il affame ses pauv’ nègres,
J’ suis content!

Mais nous sommes bien nourris,
J’ suis content!
De beaux épis d’ mais,
J’ suis content!

(Negro Spirituals)

 

Recueil: Fleuve profond, sombre rivière
Traduction: Marguerite Yourcenar
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VISION BÉATIFIQUE (Negro Spirituals)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2018



Illustration: Hans Memling
    
VISION BEATIFIQUE

Ya pas longtemps,
Ya pas longtemps,
Ya pas longtemps,
J’entendis les anges qui chantaient.

Dedans ma chambre,
Dedans ma chambre,
Dedans ma chambre,
J’entendis les anges qui chantaient.

M’ suis mis à g’noux,
M’ suis mis à g’noux,
M’ suis mis à g’noux,
En entendant les anges chanter.

Ici, pas d’ mort,
Ici, pas d’ mort,
Ici, pas d’ mort,
C’était ça qu’ les anges me chantaient.

Ici, pas d’ larmes,
Ici, pas d’ larmes,
Ici, pas d’ larmes,
C’était ça qu’ les anges me chantaient.

Ma chambre brillait,
Ma chambre brillait,
Ma chambre brillait,
pendant tout l’ temps qu’ les anges chantaient.

A droite, à gauche,
A droite, à gauche,
A droite, à gauche,
Yavait des tas d’anges qui chantaient.

En haut, en bas,
En haut, en bas,
En haut, en bas,
Yavait des tas d’anges qui chantaient.

(Negro Spirituals)

 

Recueil: Fleuve profond, sombre rivière
Traduction: Marguerite Yourcenar
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »