Arbrealettres

Poésie

GLOSE (Antonio Machado)

Posted by arbrealettres sur 13 avril 2018



GLOSE

Nos vies sont les rivières,
qui vont s’achever dans la mer
du mourir. Qu’elle est belle
cette complainte!
Parmi mes poètes, Manrique
a pour lui un autel consacré.

Douce joie de vivre :
amère science de l’éphémère,
aveugle fuite vers la mer.

Derrière l’effroi du mourir
il est le plaisir d’arriver.
Qu’il est beau ce plaisir!
Mais… Et l’effroi de revenir?
Qu’elle est amère
cette douleur!

(Antonio Machado)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :