Arbrealettres

Poésie

Départ (Béatrice Douvre)

Posted by arbrealettres sur 18 avril 2018




    
Départ

Et les armoires se souviennent d’un grand départ clair
Une clef rouille sous la porte
Ton pas soulève encore l’écho
Endormi des passages

Une étoile éloignée te regarde peut-être
T’éloigner des chemins d’épines et de gravats

Retourne-toi encore, mon ami radieux
À quelques pas j’ai déchiré
L’absence qui t’emportait

À quelques pas seulement
Les armoires se souviennent
D’un grand ordre éclairé
Des fêtes dans les aubes.

(Béatrice Douvre)

 

Recueil: Oeuvre poétique
Traduction:
Editions: Voix d’Encre

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :