Arbrealettres

Poésie

On ne sait jamais qu’on part (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 18 avril 2018



Illustration: Véronique Thomas  
    
On ne sait jamais qu’on part – quand on part –
On plaisante, on ferme la porte
Le Destin, qui suit, derrière nous la verrouille
Et jamais plus on n’aborde.

***

We never know we go, — when we are going
We jest and shut the door;
Fate following behind us bolts it,
And we accost no more.

(Emily Dickinson)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Recueil: Quatrains et autres poèmes brefs
Traduction: Claire Malroux
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :