Arbrealettres

Poésie

Tout est si simple (Georges Ribemont-Dessaignes)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2018



 

Oiseau, oiseau, je ne demande pas pour qui tu chantes,
A toi, caillou, pourquoi tu tombes,
Tu ne tisses pas la toile, épeire, devant la porte d’outre-tombe
Tout est si simple.

O belle, je ne sais pas pourquoi j’aime ta trace
Dans le sable durci dans l’habitude des vagues,
Miroir, je ne demande rien au reflet de ma face,
Tout est si simple.

Un jour viendra qui déjà essaie sa robe noire,
La retouche et l’arrange et la prépare,
Qu’importe, un merle sifflera en riant dans le noir,
Tout est si simple.

Le monde est plein d’agneaux, de loups, de papillons,
De tigres, de requins, de pinsons, de serpents,
Et là-dessus laissez passer les quatre saisons,
Tout est très simple.

(Georges Ribemont-Dessaignes)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :