Arbrealettres

Poésie

CHEMIN D’ENFANCE (Henry Bauchau)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2018




CHEMIN D’ENFANCE

Les étés bleus sont morts mais leurs pavots étincelants
Penchent toujours, au cri des paons, sous ma fenêtre.
Vers le plaisir, j’entends toujours mes pas d’enfant
Les pas tremblants dans les greniers du mal de naître.

(Henry Bauchau)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :