Arbrealettres

Poésie

Émerveillement (Oktay Rifat)

Posted by arbrealettres sur 27 avril 2018



 

Émerveillement

Que c’est beau ! Les cheveux ne dépassent pas la nuque,
Ils finissent à notre front ;
Les cils un par un
Les sourcils effilés !
Que c’est beau le visage de l’homme,
Os de la pommette, et dix doigts !
Ah, notre monde ! Toutes ces saisons,
Les nuages, le peuplier effilé,
Et Istanbul !

(Oktay Rifat)

Illustration: Keniz

 

2 Réponses vers “Émerveillement (Oktay Rifat)”

  1. Lara said

    Curieux celui-ci !

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :