Arbrealettres

Poésie

Sur quelques vases (de Morandi) (Béatrice Douvre)

Posted by arbrealettres sur 28 avril 2018



Illustration: Giorgio Morandi
    
Sur quelques vases (de Morandi)

Il n’y eut qu’un vent
Simple une clarté

Sur quelques vases
Posés vibrants
D’un apprêt de musique
Où se déprend le bleu

Ô joie
Presque de joindre
D’une main brève

L’à-peine lampe quand elle brûle
Et parle aux grands oiseaux

(Béatrice Douvre)

 

Recueil: Oeuvre poétique
Traduction:
Editions: Voix d’Encre

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :