Arbrealettres

Poésie

A défaut (Jean Grosjean)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2018



Illustration: Freydoon Rassouli  
    
A défaut

Tu m’as promis de passer
pour que je parte avec toi.
J’habite encore un grenier
dans ton hameau d’autrefois.

Je vois dans les fleurs ta gloire,
je t’entends dans tes silences
je contemple au bord des soirs
l’heure où ton ombre s’avance.

A défaut d’être chez toi
j’attends tes pas sur la route
mais si tu ne passais pas
je mettrais mon être en doute.

(Jean Grosjean)

 

Recueil: Les parvis
Traduction:
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :