Arbrealettres

Poésie

Dans l’oubli (Yang Lian)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2018



 

dans l’oubli maints visages perdus
foisonnent s’amoncellent tels des champignons,
se groupent pour parler

la blancheur de la maladie ou du rêve
aidée de la mémoire souche bactérienne,
sous chaque visage fait proliférer l’oubli

(Yang Lian)

Illustration: Misha Gordin

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :