Arbrealettres

Poésie

DE NUIT (Georg Trakl)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2018



 

DE NUIT

Le bleu de mes yeux s’est éteint dans cette nuit,
L’or rouge de mon coeur. O ! Le silence de la lampe allumée.
Ton manteau bleu enveloppa celui qui tombait.
Tes lèvres rouges scellèrent l’enténèbrement de l’ami.

***

NACHTS

Die Blaue meiner Augen ist erloschen in dieser Nacht,
Das rote Gold meines Herzens. O ! wie stille brannte das Licht.
Dein blauer Mantel umfing den Sinkenden ;
Dein roter Mund besiegelte des Freundes Umnachtung.

(Georg Trakl)

Illustration: Alberto Pancorbo

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :