Arbrealettres

Poésie

Indignes tellement de la beauté (Gérard Pfister)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2018




Indignes tellement de la beauté
à nous offerte, en quelle majesté un peu de chair
sur la route s’avance quand nous voici
déchus de ce que nous sommes, enténébrés de rien
que nos regrets, quand l’orage
dehors illumine

(Gérard Pfister)

 

 

2 Réponses to “Indignes tellement de la beauté (Gérard Pfister)”

  1. Lara said

    Bien sombre celui-ci

  2. arbrealettres said

    … quand la Beauté Intérieure n’est plus visible 😦 😦

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :