Arbrealettres

Poésie

Archive for avril 2018

FIN DE SIÈCLE (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2018



 

Illustration: Vincent Van Gogh
    
FIN DE SIÈCLE

Une mouche marchait sur l’initiale
d’un drap lourd de silence
on éveilla l’enfant
un trente et un décembre
pour qu’il pût voir la fin d’un siècle
des visages épuisés
s’en adoucirent aux lueurs des flammes ;
fronces, guipures, tresses
résisteraient des mois encore
l’avare ayant ouvert son coffre
avait rassasié son regard
mille ans après
tombe toujours la pluie
sur un village.

(Jean Follain)

 

Recueil: Des Heures
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

POSTURES (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2018



Illustration: Silvia Leveroni Calvi   
    
POSTURES

De somptueuses idylles
les pauvres désirs
n’empêchent pas de trembler les feuilles
sur la route plate
une femme qui s’avance
studieuse en ses passions
Sent monter en elle
des images furtives
les corps en leurs postures
en proposent d’autres
la poitrine de pierre
d’une statue enfouie
attend qu’on la délivre
sous un soleil vivace
où dormiront des bêtes.

(Jean Follain)

 

Recueil: Des Heures
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

GLANEUSES (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2018



Illustration: Jean-François Millet
    
GLANEUSES

Des villages
avec leur forge éteinte
si vite s’agrandissent
dans leur amour de l’or
il reste deux glaneuses
qui ne savent quoi dire
voyant à l’horizon
les mêmes nuages perle ;
sur leurs paumes se croisent
des sillons
que la terre emplit
et leurs robes
ne sont plus noires.

(Jean Follain)

 

Recueil: Des Heures
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA LUMIÈRE (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2018



Illustration: Daria Petrilli   
    
LA LUMIÈRE

Ouvrière rêveuse
mais comme effrayée
de sa beauté ardente
elle apporte la lampe lourde
ses épaules avenantes
frémissent d’être.
Quand elle aura placé
pour en être éclairée
la lumière à clarté soyeuse
ses cheveux ruisselleront
du chignon déroulé
tomberont les épingles
dans la nuit affable
sans vent ni neige
mais des insectes toujours forant.

(Jean Follain)

 

Recueil: Des Heures
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SECRÈTE VIE (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2018



Illustration: André Patte
    
SECRÈTE VIE

Près de la crevasse où mettre les outils
continue à battre le coeur d’un loir
dans la belle soirée
celui qui dans un groupe parle
n’attente pas au calme des champs rougis
le couteau en coupant du pain
a scintillé pour tous
au fond d’une boutique
une fille à la sueur légère
regarde les collines arides
entrer dans la nuit
qui la comblera
la poitrine en paix
au murmure
du jeune sang.

(Jean Follain)

 

Recueil: Des Heures
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SOUS DES ÉTOILES (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2018




    
SOUS DES ÉTOILES

L’insecte veut aussi protéger ses demeures
il gravit la colline
pas un mot ne part de l’auberge
au lion dessiné en enseigne
y gît un voyageur
dormant face au papier
de fleurs poudreuses.
Du sel, du froment
dans des resserres obscures
épuisent leur durée.
Hors les perspectives
d’aventure éblouie
demeurent au ciel calmé
d’habituelles étoiles.

(Jean Follain)

 

Recueil: Des Heures
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SOIR DE VILLAGE (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2018



Illustration: Igor Marceau
    
SOIR DE VILLAGE

Des vieux ont bu
la jeunesse reste près d’eux
sous l’arbre tous attendent
chaque veine en place
ils regardent
personne ne pense
l’odeur de seringa triomphe
et la moins pourvue
se sent femme par la poitrine.
Le tablier de cuir
du maréchal est suspendu
il va chanter
d’anciens couplets
à mots d’amour et de vengeance.

(Jean Follain)

 

Recueil: Des Heures
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA FORGE (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2018



Illustration
    
LA FORGE

Le peintre installé
dans la forge des champs
abandonnée enfin
dessine les courbes
de ses figurations
devant la silencieuse fille
dont le corps prétexte à des couleurs
mains aux hanches se tient
sur la flaque de soleil.
Sa gorge s’enfle avivée
prés du soufflet vétuste
vert comme l’étang tiède
où parfois elle se baigne
entendant dans le lointain les voix
des charretiers invisibles et bons.

(Jean Follain)

 

Recueil: Des Heures
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE CHANT (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2018



Illustration
    
LE CHANT

De cette pièce nue
où s’argentaient les suies
sortait la voix
pour célébrer
une chevelure
lisse aux reflets bleus ;
celui qui chantait
à veste de lustrine
à chemise en toile bise
ouvrit la fenêtre
sur la campagne fauve ;
un râteau doucement
caressait une allée
dans la clarté figée
par l’attente d’oiseaux.

(Jean Follain)

 

Recueil: Des Heures
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

REPAS (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2018




    
REPAS

Dans l’assiette blanche
un peu ébréchée
on mange un morceau de viande saignante
la femme assoiffante
on ne la voit plus.
Sur la route bleue
puis qui devient rouge
de grands chiens passent
comme s’ils avaient
moyen d’exister
durant tous les temps
en portant collier à plaque de cuivre
au nom de leur maître
et sans peur de la nuit.

(Jean Follain)

 

Recueil: Des Heures
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :