Arbrealettres

Poésie

Vers la mer (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 3 mai 2018



Vers la mer

Odeur chaude et grasse
Buisson de chair
L’aube se décroche de l’horizon
Suinte sur les bois profonds
Et gagne les jardins

Un chant blessé
Monte de la sève du jour
Nous empruntons des routes
Qui se perdent vers la plage

Alors que la mouette et le vent s’affrontent
Au-dessus de la mer
La vague roule
Tes seins comme des galets.

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration: Gustave Courbet

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :