Arbrealettres

Poésie

Le miroir (Jorge Luis Borges)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2018



 

Le miroir

Tout enfant, j’avais peur que le miroir
Me montre un autre visage ou un masque
Aveugle, impersonnel qui cacherait
Sans doute une chose atroce. J’avais
Peur que le temps silencieux du miroir
Ne se détourne du cours quotidien
Des heures de l’homme et qu’en ses confins
Vagues et imaginaires il ne renferme
Des êtres et des formes et des couleurs neuves.
(Nul ne l’a su; l’enfant est trop timide.)
J’ai peur à présent qu’au miroir n’habite
L’authentique visage de mon âme,
Tout déchiré par les ombres et les fautes,
Et que Dieu voit, et peut-être les hommes.

(Jorge Luis Borges)

 

 

2 Réponses to “Le miroir (Jorge Luis Borges)”

  1. Lara said

    Il avait une phobie des miroirs, Borges:)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :