Arbrealettres

Poésie

LA MORT VIENT (Georges Themelis)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2018



 

Helene Knoop 20

LA MORT VIENT

La mort vient chaque nuit,
Ténèbre dans les ténèbres,
Chaque matin sonne la résurrection,
Les corps des morts se relèvent,
Visage de brume nocturne,
Dans cette poussière, dans ce vent.

Peut-être nous retrouverons-nous dans quelque sommeil

Mon âme, attends-moi, je t’appelerai
Je crierai vers toi et tu me répondras.

N’oublie pas ton beau visage.

Je te rendrai tes yeux précieux,
Je t’offrirai tes saintes mains,
Ta chair de terre, tes rêves.

Parce que l’amour est une musique, la mort
Une pause : un désir accompli.

Le temps tout entier un moment de silence. Un écho.

(Georges Themelis)

Illustration: Helene Knoop

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :