Arbrealettres

Poésie

Le soleil s’assied (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2018



Le soleil s’assied tel un prince
dans l’antichambre de l’horizon
Les amis accourent en groupes –
araignées oiseaux princes des papillons
abeilles cigales et lézards –
hôtes d’un seul désir
sans aucune hiérarchie
entre l’un et l’autre
Le soleil monte dans son chariot
et leur abandonne le pouvoir

(Adonis)

6 Réponses to “Le soleil s’assied (Adonis)”

  1. Elena said

    Apparemment il abandonne son pouvoir, car il part que pour laisser le soleil de la nuit briller …

  2. Elena said

    Trop vite, oui, comme il n’est jamais parti. Surtout ces temps ci, le temps passe trop, trop vite…

  3. Lara said

    hôtes d’un seul désir
    sans aucune hiérarchie
    entre l’un et l’autre
    *
    La source de l’harmonie ?

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :