Arbrealettres

Poésie

Un jour paraît (Axel Toursky)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2018



 

Olivier Valsecchi i3

Un jour paraît où l’homme
se découvre soudain
extérieur à l’être
qu’il croyait enfermer.

Il reconnaît alors
quelle immense caverne
humilie une voix
qu’il prenait pour sa gloire.

Le vide qui m’entoure
m’a pris jusqu’à mon nom :
je suis exactement
ce que je ne suis pas.

(Axel Toursky)

Illustration: Olivier Valsecchi

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :