Arbrealettres

Poésie

Un matin frais et bleuâtre (Arthur Bidegain)

Posted by arbrealettres sur 8 mai 2018



 

un matin frais et bleuâtre
transparaissait par la fenêtre
l’air chamaillait l’immobile
danseur érotique
et cette flamme légère
nous donnait la chair de poule
allongés sur le lit
le regard dans l’air
aux nuages
l’univers entier nous tenait dans sa bouche

(Arthur Bidegain)

Illustration: Mustapha Merchaoui

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :