Arbrealettres

Poésie

Cri (Jean Grosjean)

Posted by arbrealettres sur 9 mai 2018



Cri

Un matin comme les autres,
l’avoine coupée d’hier,
le verger jonché de prunes.

Le ruisseau ne cesse guère
de s’en aller sous la brume.

Un nuage à l’horizon,
l’agneau que sa mère oublie,
le pic-épeiche et son cri.

La grande herbe se balance
depuis les débuts du monde.

(Jean Grosjean)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :