Arbrealettres

Poésie

Je crois qu’il en reste encore (Arthur Bidegain)

Posted by arbrealettres sur 9 mai 2018



 

de l’air
l’espace
enfant ma chambre était
un monde de lumière
une chaleur émanait en bulle
alors…
le temps n’existait que pour les autres
et un silence me remplissait la bouche
maintenant — est-ce ailleurs ? — la froidure
l’espace qui se fige où tout peut aller très vite
ma chaleur… la chaleur…
toute petite se concentre en mon être
dans ma tête

je crois qu’il en reste
encore

(Arthur Bidegain)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :