Arbrealettres

Poésie

Spleen des nuits de juillet (Jules Laforgue)

Posted by arbrealettres sur 15 mai 2018



Spleen des nuits de juillet

Les jardins de rosiers mouillés de clair de lune
Font des rumeurs de soie, aux langueurs des jets d’eau
Ruisselant frais sur les rondeurs vertes des dos
Contournés de tritons aspergeant un Neptune.

Aux berges, sous des noirs touffus, où des citrons
Voudraient être meurtris des lunaires caresses,
Des Vierges dorment, se baignent, défont leurs tresses,
Ou par les prés, les corps au vent, dansent en rond.

D’autres, l’écume aux dents, vont déchirant leurs voiles,
Pleurant, griffant leurs corps fiévreux, pleins de
Saccageant les rosiers et mordant les gazons, frissons,
Puis, rient ainsi que des folles, vers les étoiles.

Et d’autres, sur le dos, des fleurs pour oreillers,
Râlent de petits cris d’épuisantes délices;
Sur leurs seins durs et chauds, leurs ventres et leurs cuisses,
Effeuillent en rêvant des pétales mouillés,

Des blancheurs se cherchant s’agrafent puis s’implorent,
Roulant sous les buissons ensanglantés de houx
D’où montent des sanglots aigus mourants et doux,
Et des halètements irrassasiés, encore…

Ah! spleen des nuits d’été! Universel soupir,
Miséré des vents, couchants mortels d’automne;
Depuis l’éternité ma plainte monotone
Chante le Bienaimé qui ne veut pas venir!

Ô Bienaimé! Il n’est plus temps, mon coeur se crève
Et trop pour t’en vouloir, mais j’ai tant sangloté,
Vois-tu, que seul m’est doux le spleen des nuits d’été,
Des nuits longues où tout est frais, comme un grand rêve…

(Jules Laforgue)


Illustration: Irma Kusiani

4 Réponses to “Spleen des nuits de juillet (Jules Laforgue)”

  1. Lara said

    Très lyrique ..

  2. Ouna said

    Bonjour,
    je découvre ce poète et cette oeuvre que je dois analyser. Et je dois avouer que ce poème me laisse un peu coite. Je me disais que si vous vous êtes donner la peine de le publier et de l’illustrer c’est bien que vous deviez l’apprécier et donc le comprendre… Et peut-être auriez vous la gentillesse de partager avec nous quelques pistes de réflexions sur ce que le poème, ces images et son atmosphère vous transmettent….

    • arbrealettres said

      18 000 poèmes ici que j’ai appréciés mais … toujours pas facile pour moi de parler d’un seul … mes préférés sont les Haïkus: net, bref, précis et ouverts…
      (chacun y trouve ce qu’il y apporte)
      Rappel: Le Ressenti est personnel et … Indiscutable!
      Par contre dans le monde étudiant il faut analyser et disserter et pire être jugé sur ce qu’on présente 😦
      Donc cerveau droit et cerveau gauche doivent discuter! 😉
      Une piste ? Lire et relire encore et même à voix haute … et va se dégager l’impression que ce poème vous donne
      puis tenter de l’argumenter par les mots expressions sonorités visions … sens et perceptions…
      Bon courage ! Que cet exercice ne vous dégoûte pas de la Poésie 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :