Arbrealettres

Poésie

Je danserais dans l’absolu (Claude Esteban)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2018


derviche tourneur

 

Faut-il que j’aime
les dieux mauvais

pas une halte
où je m’en vais

folles promesses
trahies sans cesse

mais si l’histoire
avait voulu

je danserais
dans l’absolu

promesses folles,
les dieux s’envolent.

(Claude Esteban)

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :