Arbrealettres

Poésie

Le philodendron (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 18 mai 2018




    
Le philodendron

Je plains qui n’a pas vu
Comment tu fais tes feuilles,

Ces mains que la tendresse
Fait s’ouvrir et se tendre.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Relier
Traduction:
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :