Arbrealettres

Poésie

Le feu d’amour encore en mon coeur s’irradie (Alexandre Pouchkine)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2018




Sur les monts géorgiens s’étend la nuit placide;
L’Aragva mugit devant moi.
Je suis triste et léger; ma tristesse est limpide:
Ma tristesse est pleine de toi,
De toi, et de toi seule, et ma mélancolie,
Nul ne la pique ou ne l’émeut.
Le feu d’amour encore en mon coeur s’irradie:
Ne pas aimer il ne le peut

(Alexandre Pouchkine)

 

 

Une Réponse vers “Le feu d’amour encore en mon coeur s’irradie (Alexandre Pouchkine)”

  1. Si seulement Je pouvais ressentir cette flamme dans ma vie je serai très heureuse

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :