Arbrealettres

Poésie

Un chien (Jean L’Anselme)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2018






Illustration: ArbreaPhotos
   
Un chien

Un chien mourait doucement
son regard ne parlait rien d’autre
que d’une chose infinie incompréhensible
comme une mélancolie
on le soigna pour les reins et pour le foie
et pour les poumons et pour l’intestin
et pour les pieds et pour la tête
et on opéra même le regard

On sut trop tard qu’il attendait son maître.

(Jean L’Anselme)

Une Réponse to “Un chien (Jean L’Anselme)”

  1. Que c’est beau
    j’adore…
    merci tellement

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :