Arbrealettres

Poésie

Les amants (Hölderlin)

Posted by arbrealettres sur 23 mai 2018



Nous séparer, c’est nous qui l’avions décidé,
l’estimant bon et sage;
Alors, pourquoi l’accomplissant,
l’acte fut-il affreux comme un assassinat?
Hélas! nous nous connaissons peu
Car règne en nous un dieu.

(Hölderlin)


Illustration

2 Réponses to “Les amants (Hölderlin)”

  1. J’aime bien. Surtout la fin.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :