Arbrealettres

Poésie

TERREUR DE T’AIMER… (Sophia de Mello Breyner Andresen)

Posted by arbrealettres sur 23 mai 2018



 

TERREUR DE T’AIMER…

Terreur de t’aimer en ce lieu si fragile qu’est le monde.

Souffrance de t’aimer sur cette terre d’imperfection
Où tout nous casse et tout nous rend muets
Où tout nous ment et nous sépare.

***

TERROR DE TE AMAR…

Terror de te amar num sitio tao frágil como o mundo.

Mal de te amar neste lugar de imperfeição
Onde tudo nos quebra e emudece
Onde tudo nos mente e nos separa.

(Sophia de Mello Breyner Andresen)

Illustration: ArbreaPhotos  

 

8 Réponses to “TERREUR DE T’AIMER… (Sophia de Mello Breyner Andresen)”

  1. Luciole said

    Ne pas demander à l’amour ce qu’il n’est pas. L’accueillir avec la légèreté d’une aile d’oiseau.

  2. Bon jeudi poète 🙂
    Puis-je me permettre de l’humour sur la photo et le poème ?
    Je saisis la terreur dans l’être assis sur le rebord, complètement glacé, givré, enneigé. La photo m’a fait rire d’un humour noir. J’ai pas pu résister. 😉
    Toutefois, une belle photo de toi qui illustre très bien ces mots d’une définition de l’auteur.
    Bises et bon Noël à toi et à ta famille.

  3. arbrealettres said

    oh oui HUMOUR TOUJOURS! 🙂
    un arrêt d’autoroute j’ai trouvé poignant ce petit bonhomme (un peu givré en effet! lol!) en train d’attendre .. été comme hiver!

    JOYEUSES FETES!!
    Bises Gene 🙂

    • Merci 🙂 J’ai retrouvé les repères de solitude d’un tel jour pour hier 🙂
      A bientôt, toujours un régal de passer chez le passeur des mots.
      Bises et bonne semaine, la dernière 😉
      Gene

      • arbrealettres said

        oui ça peut être terrible ces Fêtes pour les solitaires ou ceux qui sont éloignés pour toutes sortes de raison de leur famille 😦
        OUI VIVE LA POESIE qui nous élève et panse les plaies 🙂
        TRES Belle semaine Gene
        Bises
        Christian

        • Merci Christian. J’ai connu des Noël et des Nouvel-an seule, et j’ai appris à gérer cela en faisant passer cette date comme une autre et en me donnant des petits plaisirs. 🙂 Là je suis entre deux habitats. Je trouve que cela se passe bien dans l’ensemble. Mes enfants me manquent, je fais avec. Il y a d’autres choses bien pires que ces moments organisés et commerciaux que je n’aime pas. Ce serait bien de mettre sur pied une décision de visite ou d’aide aux enfants seuls ou malades isolés. Il y en a tant. Bonne semaine à toi aussi. Bisous. Geneviève

          • arbrealettres said

            c’est vrai .. Tellement de solitudes et aussi tellement de gens qui pourraient aider…
            mais bon à chacun selon ses envies et ses possibilités… c’est un plaisir en plus d’aider 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :